J'ai pu essayer les Google Glass

Lors de mon voyage aux Etats-Unis, j'ai pu essayer, dans les locaux de Google à San Francisco, les Google Glass.

Nous avons été accueillis par les employés de Google dans un endroit très amical, le Google Glass basecamp, bénéficiant d'une superbe vue et d'une décoration très épurée; j'ai apprécié cette accueil.
alt alt

Vue depuis le "Google Glass Basecamp"

Enfin, revenons au vif du sujet, les Google Glass.alt

Après quelques adaptations à mon visage de la paire de lunettes, pour visualiser correctement l'écran, je voyais avec les Glass.

Les lunettes de Google étaient plutôt confortables.
Je ne me sentais pas gêné par l'écran que je voyais clairement, en un coup d'oeil vers le coin supérieur droit de mon champ de vision.
Il paraissait vraiment grand.

J'ai pu tester de nombreuses applications à la commande vocale ou avec le pavé tactile situé sur la branche droite de l'appareil.

J'ai pu envoyé un message, lancer l'enregistrement d'une vidéo ou encore prendre une photo, sans les mains.
Simplement en dictant en anglais (pour le moment)
"Ok Glass, take a picture.";"Ok Glass, record a video.";"Ok, glass send a message."

Ordonner des actions, sans les mains est vraiment, un des gros points forts des Google Glass.

Cependant, pour le moment, la reconnaissance vocale, n'est pas parfaite, la fonction recherche Google, par exemple, marchait très mal.

D'ailleurs cette recherche Google peut nous ramener sur le web, qui n'est pas vraiment utilisable via les Google Glass.

On peut aussi comme je l'ai indiqué plus haut, utiliser les Google Glass avec le pavé tactile.
Cela marche très bien et quand on en a la possibilité, c'est plus efficace que la commande vocale.

Via ce pavé tactile, j'ai donc pu lancer des appli' comme maps et lui indiquer vocalement une destination pour avoir dans le coin de l'oeil un vrai GPS.
C'est une des applications les plus intéressantes.

J'ai pu aussi lancer des jeux.
Par exemple un jeu de ping pong, où l'on devait rattraper les balles en bougeant la tête.
C'était très fun mais il y avait une prise en main complexe.

J'ai pu aussi remarquer un manque de fluidité et de réactivité des lunettes, peu importe l'application.
Selon l'employé de Google, ces lags provenaient de la connexion des lunettes à leur réseau wifi et non à un smartphone.
Car oui, pour débloquer toutes leurs fonctions, les Glass, doivent être appairer à un smartphone muni de l'application "My Glass".

En résumé, les Google Glass ont beaucoup de potentiel, notamment du coté des applications tierces.
Le hardware peut encore être amélioré.
Il faudra éviter les lags et améliorer l'autonomie, pour séduire le grand public.

Les Glass risquent d'être très pratiques au quotidien.

On pourra d'ailleurs retrouver plusieurs modèles munis de vrais verres (correcteur ou solaire).
alt

Au fait, niveau aspect exterieur, voilà à quoi je ressemble quand je regarde l'écran des Glass:
alt

Je trouve personnellement que je n'ai pas plus l'air d'un extraterrestre que d'habitude, ce qui est une bonne chose.

J'ai donc été plutôt convaincu et je me les prendrais sûrement à leurs sorties...

alt

par Edouard Walter

Jeune homme passionné par les nouvelles technologies, la musique, la vidéo (cinema inclus) et les jeux vidéos. J'aime partager mes experiences.