J'ai pu tester le wifi dans l'avion!

Pendant mes vacances aux Etats-Unis, j'ai pu prendre un vol Los Angeles - New York, l'avion était équipé du wifi "gogo inflight".

En passionné de nouvelles technologies que je suis, je m'étais renseigné avant le départ.
J'ai pris un forfait 24h à 16$, afin de pouvoir tester ce wifi a 10 000m d'altitude.

Le forfait à acheter sur le site de gogo était d'ailleurs 2$ moins cher que si je le réservais via Delta et vraiment bien moins cher que si je l'avais commandé depuis l'avion.

Une fois embarqué dans l'avion le wifi était déjà actif mais j'ai préféré attendre la fin du décollage pour sortir mon ordinateur.
J'ai pu observer (comme prévu) que le wifi était désactivé entre le décollage et 3000m d'altitude via mon smartphone.

Nous voila donc à environ 10 000m d'altitude, je sors mon ordinateur portable et je me connecte au wifi.

Il a suffi que je rentre mes identifiants gogo et que j'active le pass 24h pour me retrouver connecté à internet !

Une connection internet étonnamment bonne d'ailleurs, selon speedtest.net, 11M en download mais un upload quasiment inexistant et un ping à son maximum: 999ms.

Même si la connexion n'est pas très stable, les débits varient, j'ai quand même pu avoir une utilisation "normale" du réseau.
J'ai pu regarder des vidéos sur Youtube en 720p sans problème ou encore regarder un stream en 480p sans lag.
En théorie Youtube / Netflix / Skype sont déconseillés mais les trois services marchaient très bien lors de mes tests, avec ou sans VPN.

J'ai été agréablement surpris par la connexion de l'avion, qui s'avère étonnamment bien meilleur que celle d'un Thalys (>1M).

Cependant je tiens à préciser que mon experience est basé sur un vol de nuit, donc il n'y avait pas grand monde avec un ordinateur / tablette de sortie.
J'imagine que dans un vol de jour, il y a plus d'utilisateurs et donc la connexion est moins bonne.

Je suis néanmoins très heureux d'avoir pu tester ce wifi et j'attends avec impatience l'arrivée en Europe et que cela se démocratise dans les longs courriers, Emirates le propose déjà dans ses A380.

par Edouard Walter

Jeune homme passionné par les nouvelles technologies, la musique, la vidéo (cinema inclus) et les jeux vidéos. J'aime partager mes experiences.